Newsletter septembre 2017 - L'Aître Saint-Maclou de Rouen

Paragraphes

Une équipe pluridisciplinaire pour un diagnostic des décors

L’aitre Saint Maclou de Rouen, édifié entre le XVIe et le XVIIe siècle sur les fondations d’un cimetière plus ancien, constitue l’un des derniers charniers de cette forme subsistant en France. Il constitue un témoignage rare de l’évolution socio-culturelle des approches de la mort aux XVIe et XVIIsiècles. Le lieu évolua ensuite rapidement vers d’autres destinations : en place publique, lieu de commerce, puis école à partir de la seconde moitié du XVIIe siècle. Si un soin particulier a été porté à la conservation de l’ensemble des décors macabres ornant les sablières en bois et les colonnes en pierre extérieures, les intérieurs ont subi plusieurs modifications au cours des siècles, témoignant des différents usages du lieu. Malheureusement, l’édifice présente aujourd’hui un état de dégradation avancé nécessitant la réalisation de travaux de réhabilitation lourds. Les nombreux décors sculptés et peints ornant les élévations intérieures et extérieures impliquent quant à eux la mise en œuvre de protocole de restauration adaptés. Dans ce but, un diagnostic complet de l’ensemble de ces décors a été entrepris sous la direction de Richard Duplat, Architecte en Chef des Monuments Historiques. La profusion de décors réalisés dans des matériaux différents a nécessité l’intervention d’une équipe de restaurateurs spécialisés en collaboration de notre bureau d’études. Ainsi, Charles Boulnois et Maxence Marchandier ont réalisé une expertise complète des décors sculptés en bois, Cornelia Cione a été en charge de la compréhension des décors peints intérieurs, Bérangère Chaix s’est consacrée aux vestiges des papiers peints, encore non répertoriés – leur conférant ainsi un caractère unique – et Annabelle Sansalone a établi le diagnostic sanitaire des décors sculptés en pierre. La coactivité entre les intervenants et notre bureau d’études, ainsi que la pluridisciplinarité de l’équipe constituée, ont contribué à alimenter des échanges riches, favorisant une meilleure compréhension des décors dans leur ensemble. C’est aujourd’hui l’occasion de remercier et féliciter toute l’équipe pour ce beau travail collaboratif en phase de diagnostic.

 

MOA = Rouen Métropole ; MOE = Richard Duplat, ACMH