Newsletter Janvier 2018 - Le château du Cotin à Vire

Paragraphes

Une utilisation méconnue du ciment naturel prompt pour des ornements intérieurs

Plus sobrement cité comme le Cotin par les sources historiques, le château du Cotin est une belle maison de maître surplombant la ville de Vire (14). Elle est aujourd’hui le résultat d’une succession de modifications architecturales et décoratives entreprises à la fin du XVIIIe siècle et jusqu’au début du XXe siècle.
À notre grande surprise, notre mission portant sur le diagnostic des décors peints intérieurs a également permis de révéler que certains ornements avaient été réalisés en ciment naturel prompt. Ce matériau, obtenu par cuisson d’un calcaire argileux, est connu depuis l’Antiquité, mais n’a été redécouvert qu’au XVIIIe siècle, pour par la suite être surtout utilisé au XIXe siècle. En France, sa production s’industrialise dans les années 1830. Il est apprécié pour sa rapidité de prise, sa résistance, sa durabilité, et pour sa teinte ocre esthétique. Pouvant être moulé en atelier, avant d’être rapporté sur les façades, il est essentiellement utilisé en extérieur.
Il était donc particulièrement étonnant de trouver ce matériau au château du Cotin, dans des décors habituellement réalisés en gypserie. Paradoxalement, la dureté même du ciment prompt était à l’origine des désordres qui affectaient les décors : sa dureté les rendant très fragiles à la casse et entraînant leur détachement des surfaces support en bois. Pour autant, la remarquable particularité que constitue l’utilisation du ciment prompt pour des décors intérieurs devra être valorisée lors de leur restauration.

MOA = Ville de Vire